Pollution urbaine


La pollution urbaine est certainement la principale raison pour laquelle les gens tendent à quitter la ville pour la campagne ;

Parmi toutes les pollutions, c’est souvent celle de l’air qui est la plus synonyme d’inconfort car elle associée à une augmentation des problèmes respiratoires en général et plus particulièrement de l’asthme chez les plus fragiles, voire à une mortalité prématurée.

Or il ne faudrait pas penser que ces pollutions soient des fatalités :

L’ozone se forme dans des conditions bien connues, et sa réduction sera la conséquence des changements de comportements et des politiques urbaines volontaristes.

Toutes une séries de principes permettent de réduire la transmission du bruit urbain : meilleur design de l’habitat et de l’environnement des axes routiers.

De part sa taille et le nombre de ces habitants, la Ville devrait tendre vers une gestion très optimum de ses déchets. Or, trop souvent, il n’en est rien ; la présence d’incinérateur utilisé pour le chauffage urbain est relativement courante. La France a pour cela beaucoup à apprendre des autres pays industrialisés.

Le traitement des eaux de ruissellement de la ville constitue peut être le plus gros défi en terme de réduction des pollutions urbaines. Mais même dans ce cas, on verra que de simples principes permettent de limiter les dégâts.



First written in : septembre 2005 (modified: juillet 2006)

Comment on this article